Afrique.Connectée – Vers un climat connecté pour briser le cycle de l'insécurité alimentaire en RDC et dans toute l’Afrique (#COP27)


• Le taux de chômage, de pauvreté et d'inégalité sont plus élevés dans les pays africains.

• Un récent rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) note à quel point le changement climatique et la pauvreté sont profondément liés parce que le changement climatique affecte de manière disproportionnée les pauvres dans les communautés à faible revenu.

• Le rapport mentionne également que les inondations, l'insécurité alimentaire aiguë et la malnutrition liée à la sécheresse ont augmenté sur le continent africain.

Cela dit, des études de cas à travers l'Afrique démontrent l'impact positif que l'accès à la technologie mobile, même la plus élémentaire, peut offrir aux petits exploitants agricoles. Cela souligne l'importance de favoriser un accès inclusif à la technologie numérique, en particulier mobile, pour aider les agriculteurs du continent à atténuer l'impact du changement climatique.

Cette affirmation est défendue par le groupe Vodafone/Vodacom et le Fonds d'équipement des Nations Unies dans leur rapport co-écrit et publié via ce lien « Vers un climat connecté ». Le document explique comment l'utilisation des technologies numériques peut aider à briser le cycle de l'insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne.

Selon Vodacom Congo, l’accès inclusif à la technologie numérique est l’une des solutions qui permet aux agriculteurs d’atténuer l'impact du changement climatique.

Pour plus d'informations sur les activités et les performances environnementales de Vodacom Congo, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://cutt.ly/sGgdrH8.

Les Relations Publiques

Vodacom Congo


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La solution "Open API" de VodaCash\M-pesa favorise le développement de l’économie numérique en RD Congo

“5ème Élan du cœur” : La Fondation Vodacom lance 5 projets phares pour le développement social des communautés du Kasaï-Central